Newsletter oiseaux du 25 mars 2013

La migration des Grues cendrées (grus grus) se termine, le niveau exceptionnellement haut du Lac du Der, n’a pas incité ces dernières à stationner davantage.

Ce n’est pas pour autant que la migration des oiseaux est terminée, bien au contraire, elle ne fait que commencer pour la plupart des espèces.

 

Celles-ci, après avoir passé les mois d’hiver dans le sud de l’Europe ou en Afrique, retrouvent progressivement leurs sites de nidification.

 

Dans les prochains jours, semaines et mois, venez à la rencontre des espèces coloniales suivantes : Sterne pierregarin ( Sterna hirundo ), Grand Cormoran ( Phalacrocorax carbo )Héron pourpré ( Ardea purpurea ) , Héron garde-boeufs ( Bubulcus ibis ) , Aigrette garzette ( Egretta garzetta ), Bihoreau gris ( Nycticorax nycticorax ), Crabier chevelu (Ardeola ralloides ) et bien d’autres encore qui nichent dans des lieux sauvages et secrets du lac du Der.

 

 Les premières  Hirondelles rustiques ( Hirundo rustica ) et Hirondelles de rivage ( Riparia riparia ) ont été observées le 13 mars dernier, le printemps est bien là…si,si…

 

 

 

Voici les observations les plus marquantes et les plus rares d'un point de vue ornithologique sur le Lac du Der ces 10 derniers jours :

 

Sizerin flammé (Carduelis flammea), Grèbe à cou noir (Podiceps nigricollis), Bergeronnette de Yarrell (Motacilla alba yarrellii), Goéland argenté (Larus argentatus), Fuligule milouinan (Aythya marila), Macreuse noire (Melanitta nigra), Milan noir ( Milvus migrans ), Milan royal ( Milvus milvus ), Busard des roseaux ( Circus aeruginosus ), Pic noir ( Dryocopus martius ), Bécassine des marais ( Gallinago gallinago ), également encore présent sur le site, Harle piette (Mergellus albellus), Garrot à oeil d'or ( Bucephala clangula ) et Harle bièvre ( Mergus merganser ).

 

 

Observateurs, sources, remerciements : Julien Rougé,FCA.

 

Héron pourpré ( Ardea purpurea )
Héron pourpré ( Ardea purpurea )